Communication Influenza aviaire (Préfecture)
Accueil Mairie Divers (Informations)
  Imprimer
Tweet
Communication Influenza aviaire (Préfecture)

Le ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julien Denormandie, lors de sa visite du 8 janvier dans le département des Landes, a présenté la nouvelle stratégie nationale de lutte contre l’influenza aviaire, qui s’appuie sur l’avis rendu par l’ANSES la semaine dernière.

Pour en faciliter la mise en œuvre, dans un contexte de progression extrêmement rapide du virus de l’influenza aviaire, un arrêté ministériel du 11 janvier 2021 publié au Journal officiel ce jour étend, pour les Landes comme pour les départements des Pyrénées Atlantiques, des Hautes-Pyrénées et du Gers, à l’ensemble des communes la possibilité d’ordonner des dépeuplements préventifs ciblés autour des foyers confirmés.

Toutes les communes ne seront pas concernées par cette disposition mais cette mesure évite de devoir prendre de nouveaux arrêtés en fonction de la progression du virus (plusieurs arrêtés ministériels avaient été publiés ces dernières semaines pour élargir progressivement la liste des communes concernées). Elle sécurise au plan réglementaire les opérations de dépeuplement et les indemnisations versées aux éleveurs dont les animaux sont abattus dans le cadre de la lutte contre l’influenza aviaire.

La nécessité d’une stricte observance des mesures de biosécurité a été rappelée par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, lors de sa visite dans les Landes. Ces mesures de biosécurité à respecter par les professionnels (éleveurs, transporteurs, intervenants en élevage…) et les propriétaires de basses-cours sont consultables en cliquant sur ce lien : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Documents à télécharger:

Journal officiel - Abattage préventif
Arrêté préfectoral déterminant les zones de protection et de surveillance suite à des déclarations d’infection d’influenza aviaire hautement patogène dans les Landes