L’Eglise Saint-Cyr
Accueil Village Patrimoine et Histoire
  Imprimer
Tweet
L’Eglise Saint-Cyr
JPEG - 58 ko

L’église de Saint Cricq fut à l’origine une petite église romane dont on peut, avec quelques difficultés trouver des vestiges, dans la partie ouest de l’édifice. Un contrefort du mur ouest porte le millésime de 1617. Cette petite église primitive fut agrandie plus tard (au XIIIième siècle) par la construction d’une autre nef jointive beaucoup plus vaste. Mais, au cours des siècles, et particulièrement durant la période troublée de la guerre de cent ans, l’église connut destructions, pillages, incendies. Elle fut modifié encore au XVIIième siècle. Au cours des guerres de religion, les troupes protestantes de Montgomery, appelées par Jeanne d’Albret en 1569, dévastèrent et mirent à sac le bourg de St Cricq, brûlèrent l’église et pillèrent les ornements. Peu après, un St Cricquois forcené abattit les murailles de l’église et en subtilisa les cloches.

En Mars 1736, un violent orage abattit la flèche du clocher, qui était en pierre et qui ressemblait, dit-on à celle du clocher de Brassempouy. Dans sa chute, le clocher écrasa 2 enfants ;le beffroi rectangulaire de 7,5Om sur 5,05m reçu une flèche provisoire couvertes en tuiles. Une flèche couverte d’ardoises fut reconstruite vers 1850. C’était alors un élégant clocher-Bulbe de 8,65m de Hauteur, semblable à celui de Meilhan. La flèche s’élevait à 22,70m au dessus du sol. Ce clocher-bulbe fut remplacé en 1884 (pour une raison qui nous est inconnue) par le clocher actuel comportant quatre clochetons d’angles et dont la flèche, couverte d’ardoise est à section octogonale.

Vers 1985, une "restauration" interne de l’édifice fut entreprise : notamment par le badigeonnage général en blanc et la disparition définitive sous cette teinte uniforme de toutes les décorations murales, plafonds, statues, etc...Ce badigeonnage fut disparaître à jamais une intéressante, quoique banale, décoration polychrome du XIXième siècle. Mais, heureusement, l’église s’enrichit aussi à cette époque de superbes vitraux aux couleurs éclatantes, réalisés par le maître verrier d’Anglet Charles Carrère.

L’église est consacrée à St Cyr et à Sainte Juliette. Mais la tradition populaire locale vouait, par le passé, un culte particulier à Ste Anne. L’église se rattachait au château de Poudenx qui lui est contigu.

Pour une étude plus complète de cette église, voir J.Cabannot, J.B Marquette, B.Suau : Eglises de la chalosse, 1987, p53.

De nos jours, l’intérieur de l’Eglise a été entièrement rénové dans un premier temps par des bénévoles et dans un second temps par des entreprises professionnelles pour en faire ce magnifique lieu de recueillement que l’on connait.


Clocher de l’église Saint-Cyr

JPEG - 87.9 ko

En arrivant devant l’église Saint-Cyr de Saint-Cricq-Chalosse, on remarque son clocher qui illustre une architecture religieuse typique du Sud-Ouest .

Ce clocher possède une flèche hexagonale entourée de quatre clochetons couverts d’ardoises. Cette partie haute refaite aux XIXe et XXe siècles est un modèle architectural que l’on retrouve sur de nombreux édifices de la région.

Cependant une partie ancienne subsiste. Elle date de la guerre de Cent Ans, période où on édifie un clocher fortifié sur le flanc ouest de l’église.

Ce clocher reflète les heurs et malheurs des édifices religieux qui se modifient au cours des siècles au rythme des événements.

Documents à télécharger:

Un peu plus d’histoire
Restauration de l’ancien mécanisme de l’horloge par Roland Dutoya